JBoss

Un article de Agora2ia.

logo.gif


Présentation

Jboss est actuellement le serveur J2EE OpenSource le plus répandu et le premier certifié J2EE 1.4

Grâce à son architecture modulaire et au support des API JMX (Java Management eXtensions), qui servent de plate-forme d'accueil aux extensions du système, JBoss fournit une infrastructure complète de support et de déploiement des composants Web et EJB.

Il permet, par exemple de gérer le déploiement à chaud de composants Web avec Apache Tomcat, c'est à dire sans avoir à redémarrer son environnement.

Les principaux atouts du serveur JBoss sont :

  • la gestion de persistance
  • et des transactions distribuées,
  • la sécurité
  • et la connectivité JCA (J2EE Connector Architecture).

JBoss 4.0 supporte, entre autres fonctionnalités remarquables, le concept de programmation AOP (Aspect Oriented Programming) et propose en avant première une preview des spécifications EJB 3.0.


Quelques chiffres

JBoss est né grâce à Marc Fleury, fondateur de du projet et de la société JBoss Group. Sorti en mars 1999, JBoss est devenu l'un des serveurs J2EE les plus populaires du marché, avec une moyenne mensuelle de 150 000 téléchargements.


Il a été élu meilleur serveur d'applications 2002 par le magazine JavaWorld.


Le projet JBoss est actuellement maintenu par un noyau dur d'une trentaine de développeurs et par le JBoss Group, l'entité commerciale et de conseil créée en 2002.

De plus, JBoss est désormais obtenu la certification J2EE 1.4, prouvant ainsi que le monde OpenSource peut offrir des alternatives fiables aux produits professionnels commerciaux, tels que WebSphere d'IBM ou BEA WebLogic.

Ces deux points sont d'autant plus importants qu'ils répondent directement à 2 des 3 principales attentes du monde de l'entreprise face à l'OpenSource, et qui sont autant de freins à son essor, à savoir :

  1. un support technique,
  2. une certification,
  3. et une utilisation avérée chez les concurrents.